Jérôme Rochecouste : Nettoyer la plage est devenu pour lui un rituel

Kontign lir

Mathieu Carosin : Transmettre sa passion pour la batterie

Transmettre sa passion et surtout, rendre la batterie accessible au plus grand nombre. C’est la mission que s’est donnée Mathieu Carosin. En 2003, alors qu’il n’a que 15 ans, il fonde sa propre école de batterie : le Mathieu Carosin Drum School (MCDS).

Kontign lir

Sébastien Tahucatte : quand le street-art rencontre la science

Ses deux grandes passions sont l’art et la science. Sébastien Tahucatte, a.k.a BaSe ou SebaLabs, est un graphiste, illustrateur et street-artist mauricien. S’il collabore à des publications, comme caricaturiste, et participe à des expositions, c’est aussi dans les rues de Port Louis, entre autres, qu’il expose ses œuvres.

Kontign lir

Lawrence Wong : le vélo comme outil d’intégration

Inculquer les valeurs du cyclisme aux jeunes des quartiers défavorisés. C’est avec cet objectif en tête que la Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC) a créé en 2017 huit écoles de cyclisme dans différentes régions de l’île. Ces écoles sont nées d’une collaboration entre la FMC et l’ONG Safire, qui vient en aide aux enfants en situation de rue.

Kontign lir

Yovanna Serajuddy : Au nom des enfants

Depuis 5 ans, une soixantaine d’écoliers des Grades 4 à 6 du Sir Pierre Dalais Government School, à Trou d’Eau Douce, bénéficient de soutien scolaire. Ce programme d'accompagnement scolaire découle d’une initiative de l’association Quatre couleurs féminines active dans la localité auprès des enfants et des femmes.

Kontign lir

Kan Chan Kin : L’art de la récup'

Kan Chan Kin nourrit depuis son plus jeune âge un amour pour la musique. Guidé par cette passion, cela fait trois ans qu’il fabrique des instruments. Certains d’eux ont une particularité : ils sont faits à partir d’objets récupérés. Il a commencé par confectionner un didgeridoo avec un tuyau en PVC...

Kontign lir

Nabhil Ibrahim : Coiffeur au grand coeur

À 23 ans, Nabhil Ibrahim est un jeune entrepreneur. Il y a quatre mois, aidé par son père, il réalise son rêve : ouvrir son propre barber shop. Mais Nabhil est surtout un coiffeur au grand cœur. Depuis deux ans, il coiffe gratuitement les pensionnaires du centre de réhabilitation de Terre Rouge.

Kontign lir

Brian Lamoureux : Dessiner pour préserver

Brian dessine pour, dit-il, laisser une trace de ce patrimoine qui disparaît peu à peu. À travers ces dessins, Brian Lamoureux pose une vraie question : « Que restera-t-il de Maurice ? »Au-delà de laisser une trace, il nous encourage à voir ou revoir ces patrimoines architecturaux devant lesquels nous passons parfois sans prendre le temps de les apprécier.

Kontign lir