Lawrence Wong : le vélo comme outil d’intégration

Lawrence Wong : Le vélo comme outil d’intégration

Inculquer les valeurs du cyclisme aux jeunes des quartiers défavorisés. C’est avec cet objectif en tête que la Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC) a créé en 2017 8 écoles de cyclisme dans différentes régions de l’île. Ces écoles sont nées d’une collaboration entre la FMC et l’ONG Safire, qui vient en aide aux enfants en situation de rue.

« Nous utilisons le vélo comme un outil d’intégration. La FMC s’occupe de la dimension sportive tandis que Safire prend en charge la partie pédagogique », explique Lawrence Wong, le président de la FMC.

Le cyclisme, une école de la vie

À ce jour, ils sont presque une centaine d’enfants de 12 à 15 ans à bénéficier de ces écoles. Grâce à l’aide de nombreux sponsors dans chaque région, les écoles ont pu faire l’acquisition de vélos et d’autres équipements nécessaires à la pratique de ce sport. Chaque école a un coach qui anime des séances d’entraînement trois fois par semaine.

S’il s’agit pour la FMC de pérenniser le cyclisme de route à Maurice et de créer un vivier de cyclistes, l’objectif est ailleurs.

« On ne s’attend pas à ce que tous deviennent des champions, mais nous voulons surtout que ce sport devienne pour eux une école de la vie en leur inculquant des valeurs telles que l’endurance, la persévérance et la discipline », nous confie ce passionné de la petite reine.